Le retour en france

Un an plus tard nous sommes rentrés en France, j'ai bien sur tout vendu la-bas, et rapidement j'ai voulu me retrouver sur l'eau, mais fini le moteur, trop bruyant, trop vite, trop chère, c’est décidé , je me lance en voilier, mon premier, un dériveur Mascaret :FHH0001.JPGIMG_0023.JPG

Mon jeune frère a aussitôt pris lui aussi le virus, et nous avons navigué ensemble pendant deux ans, très vite nous révions d'un plus grand, mais la vie en a décidé autrement, au printemps 2005, mon p'tit frère se tue en moto a 5 kms de chez moi... Pour toi, Laurent, j'achéterais ce bateau, promis